samedi 13 octobre 2018

Aiguille et ciseaux!



Un roi rendit un jour visite au grand mystique Soufi Farid. S’inclinant devant lui, il lui offrit un présent d’une grande valeur, un objet d’une rare beauté, une paire de ciseaux en or incrusté de diamants. Farid prit les ciseaux en main, les admira et les rendit à son visiteur en disant :
” Merci, Sire, pour ce cadeau précieux. L’objet est magnifique, mais je n’en ai pas l’usage. Donnez-moi plutôt une aiguille. Je n’ai que faire d’une paire de ciseaux.
Je ne comprends pas, fit le roi, si vous avez besoin d’une aiguille, il vous faudra aussi les ciseaux !
Non, expliqua Farid. Les ciseaux coupent et séparent. Je n’en ai pas besoin. Une aiguille par contre recoud ce qui a été défait. Mon enseignement est fondé sur l’amour, l’union et la communion. Il me faut une aiguille pour restaurer l’unité. Les ciseaux déconnectent et tranchent. Apportez-moi une aiguille ordinaire quand vous reviendrez me voir, cela me suffira. “
Jean Vernette dans Paraboles d’Orient et d’Occident

samedi 6 octobre 2018

VIVRE !


Amie/bien aimé/e, être Vivant/e, c’est Exister, c’est Être là, comme si de rien n’était, c’est se sentir capable de respirer sans douter, sans peur, sans crainte du futur, c’est aussi ressentir l’instant présent… VIVRE demande de conscientiser cet instant présent, de véhiculer une pensée optimiste, quoi qu’il se passe en soi et hors de soi… VIVRE, c’est respecter ce que l’instant présent offre, l’expérience se suffisant en elle seule, à elle seule… Il n’y a pas à peine pour VIVRE… Vous êtes souvent dans la SURVIE, et non dans la VIE !...
Ensemble, réfléchissons à ces deux termes, et vois en quelle énergie tu es le plus souvent… La Survie est un sentiment lié à l’Involution, la Vie propose l’Evolution, les deux sont diamétralement opposées… VIVRE, c’est aussi Choisir Consciemment ce qui tire vers le haut, ce qui donne espoir, espérance, confiance, légèreté… La notion de Survie tire vers le bas, elle entretient le défaitisme et le fatalisme ; une pensée défaitisme ou de fatalisme entretien la notion de Survie…
Aujourd’hui, Je t’offre la possibilité de réfléchir à l’orientation de ta pensée… Vers quelle dynamique souhaites-tu aller ?... Conçois ton futur dans la qualité précieuse et optimiste, même si les évènements actuels te montrent une involution, une difficulté, un blocage… Il peut être évident à tes yeux que cette conception soit difficilement imaginable, mais Je dis que l’expansion de ton imagination, de ta conscience, de tes potentiels profonds, est illimitée, et que tu peux passer d’un pôle à un autre, d’un plan vibratoire à un autre, d’une pensée défaitiste à une pensée optimiste d’un instant à l’autre, il s’agit d’un positionnement intérieur, en fait d’une décision immédiate et sans concession… Tu as tout à y gagner !...
L’être humain a tendance à rester dans l’Involution, par habitude, par le sens du « connu », il a du mal à imaginer le meilleur puisqu’il fonctionne depuis longtemps dans l’énergie du pire… Or, pire et meilleur sont une seule énergie, à double facette, et tu choisis ce qui t’inspire le plus, jusqu’à changer, quand tu en as eu assez de manquer d’espace intérieur, voire extérieur…
Nous te proposons aujourd’hui un bilan, sur les plans de la Cause et de l’Effet… Quand tu verras combien tu stagnes et tournes en rond parce que tu utilises l’énergie de la Survie, tu pourras choisir de modifier tes façons de voir les situations, les autres, toi-même… Ta conscientisation te le permet, tu as toutes les chances de faire un pas vers une autre dynamique… Les codes de ton cerveau activeront alors les bons élans, ceux de la Survie diminueront leurs impacts, ceux de la Vie à part entière organiseront tes journées, et tu admettras alors ton immensité d’âme et de cœur…
Crois-tu qu’il te soit possible de VIVRE en ces temps ?... Crois-tu qu’il te soit possible de modifier pensées et croyances ?... Il s’agit d’un appel de ton être, de tes potentiels d’esprit, élevés et constructeurs… Sois vigilant/e, observe ce que tu mets en place, ce que tu utilises quotidiennement, pardonne tes erreurs d’appréciation, et vers la VIE, tu iras, plus proche que jamais de Qui TU ES…
Précisons que VIVRE, c’est aussi apprécier chaque instant de ta journée, rendre grâce de ce que tu es, de ce que tu as, de ce que tu explores et expérimentes, c’est avancer vers la Divine Providence…. Elle t’attend, a beaucoup à t’offrir, elle met devant toi les opportunités de gravir une marche de plus…
VIVRE, c’est ÊTRE… C’est être dans la gratitude permanente et aller au fil des jours vers autrui, sans rien attendre en retour, sans quémander l’Amour, puisque l’Amour est en toi, dans cette Energie de VIE… Attendre des autres Reconnaissance et Valorisation est une attitude de Survie !... Il n’y a que ton Amour de la Vie qui te valorise et te reconnaît, en ce que TU ES…
Nous, Lumière, te remercions de VIVRE et d’AIMER… Là est ton Chemin !... Là est la Source de tout progrès, de toute joie !... Notre Amour t’enveloppe… Le COLLECTIF d’ORION te salue… A tout de suite, en ton intériorité !...
                                                                                           

samedi 8 septembre 2018

L'été est fini!


Et voilà, l’été est fini,
Les vacances terminées,
La rentrée assurée…
Les premières couleurs automnales font leur apparition,
La Lumière change et se fait plus douce…
Et il est temps déjà de penser à nettoyer notre corps…
Une petite cure de 10 séances à raison de 2 séances par semaine
Fera du bien à votre corps et le préparera pour l’hiver..
Alors, pour tous ceux qui ont déjà notre appareil de détoxination Bodyclair,
Allez-y :
Mettez les pieds à l’eau !!
Et pour ceux qui ne l’ont pas encore,
Vous pouvez vous équiper ici
(Appelez-moi, je vous réserve une surprise si vous souhaitez vous équiper…)
Sinon pour démarrer, vous pouvez aussi le louer…
Des questions ? Contactez-moi au 06.24.71.65.20
Fabienne



**************


Petite histoire pour ne pas se sentir agressé…


Un jour, dans la foule rassemblée pour écouter Bouddha, se trouvait un homme qui ne le supportait pas. Exaspéré par la sainteté du sage, il lança plusieurs insultes, puis s’en alla, fulminant de colère.

Alors qu'il longeait les rizières du village, sa colère s’apaisa, et petit à petit, un profond sentiment de honte l’envahit. Comment avait-il pu se comporter ainsi ? Il décida de revenir au village et de présenter ses excuses à Bouddha.

Arrivé devant ce dernier, il se prosterna et demanda pardon pour la violence de ses propos. Bouddha, débordant de compassion, l'aida à se relever, et lui expliqua qu’il n’avait rien à lui pardonner. Etonné, l’homme lui remémora les nombreuses injures proférées.

« Que faites-vous si quelqu’un vous tend un objet dont vous n’avez pas usage, ou que vous ne voulez pas ? » demanda Bouddha.

« Et bien, je ne le prends simplement pas » répondit l’homme.

« Et que fait alors le donateur ? »

« Ma foi... il garde son objet. »

« C’est sans doute pourquoi vous semblez souffrir des injures et des grossièretés que vous avez proférées. Quant à moi, rassurez-vous, je n’ai pas été accablé. Cette violence que vous donniez, il n’y avait personne pour la prendre ».