samedi 9 novembre 2019

Etre son propre tortionnaire


— Maître, je vis avec tellement d’angoisses au quotidien. J’ai tellement de choses à penser, à accomplir, tout me devient insurmontable, et j’ai parfois l’impression d’être à deux doigts de craquer. Que faire ?
— L’angoissé vit dans le futur, le dépressif vit dans le passé. Un jour tu comprendras qu’il n’y a rien à réussir, ni à accomplir, et encore moins à « gagner », qui ne trouve sa source dans le moment présent. Ce moment, qui, quand il est pleinement vécu, dissout les angoisses du futur et le poids du passé.

— C’est tellement facile à dire ! Je me suis toujours vue « en-haut », dans le haut du panier, et là j’ai l’impression de sombrer, de stagner dans ma vie, de ne plus être à la « hauteur » de mes objectifs.
— Il n’y a pas « d’en haut » : Il y a éventuellement un dedans, et un dehors. Et tu es terriblement en-dehors de toi. Nous sommes pollués par des attentes illégitimes envers la vie, qui, faut-il le rappeler, ne nous est pas due. Ces constructions mentales nous font dire qu’il faut arriver là, ou là-bas, remplir tel objectif pour arriver à telle situation, et entretiennent une insatisfaction permanente.
— A t’entendre, je dois comprendre que je suis responsable de tout, c'est ça ?
— Nous sommes souvent notre propre tortionnaire. Se préoccuper de son futur et ruminer son passé équivaut à passer la serpillière autour d’une baignoire dont le robinet est ouvert (ou faire le ménage dans une maison en feu). Tu n’es pas tes angoisses, tu n’es pas la serpillère, tu n’es pas l’eau qui coule. Il y a un tyran en toi, ton mental, avec lequel tu refuses encore de rompre. Car il te dit : « si tu romps avec moi, tout ira mal, car tu ne contrôleras plus rien, et tu n’atteindras jamais ce que tu veux ». C’est son grand stratagème de défense. Nous ne sommes pas notre mental (nos pensées, ou nos croyances), puisque nous pouvons à tout moment l’observer nous torturer. Tu n’es déjà plus tout à fait cette personne qui passe la serpillère, puisque tu es à présent la spectatrice de cette scène.
— Il est clair que je me dis souvent : « Plus tard quand j’aurai ce job je serais heureuse. Plus tard quand j’aurai trouvé l’âme soeur je serais bien. Plus tard quand j’aurais telle situation je serais en paix… etc. »
— Tout ce que nous avons, à chaque seconde s’appelle « maintenant » et le « plus tard » et le « un jour » nous en sépare et nous en prive. Il est d’une impopulaire sagesse d’affirmer que : Celui qui n’est pas en mesure d’être heureux maintenant quelle que soit la situation, ne pourra jamais vraiment l’être profondément. Car rien d’extérieur n’apporte de paix profonde. Pose la serpillière et trouve le robinet...
Curieux Hassard -  (Stephan Schillinger)

samedi 19 octobre 2019

Quand on parle mal de vous...


Dans nos vies, il y a toujours des gens qui parlent de nous pour absolument tout ce que nous faisons. Ces personnes ont une énergie négative très intense et semblent trouver un sens à leur vie uniquement lorsqu’elles parlent derrière le dos des autres.

Elles peuvent causer des complications majeures dans nos vies et même nous rendre tristes et découragés, mais elles ne pourront jamais vraiment atteindre leurs objectifs , car ceux qui parlent mal des autres dans leur dos ne pourront jamais marcher devant eux.

La plupart du temps, les gens qui nous dénigrent dans notre dos sont motivés par leur désir de mener une vie semblable à la nôtre. Ils dénigrent notre travail parce qu’ils voudraient réussir comme nous, nos vêtements parce qu’ils n’ont pas le même style et critiquent nos relations, car ils sont incapables de trouver quelqu’un qui restera longtemps à leurs côtés.

Ils sont mécontents d’eux-mêmes et ne cherchent souvent aucun moyen de s’améliorer et de créer une relation intérieure plus saine, en se concentrant uniquement sur les commérages, car c’est beaucoup plus facile que de passer à l’action et de changer sa vie.

Aussi désagréable que cela puisse être avec des gens qui parlent mal de nous derrière notre dos, nous ne devrions pas leur accorder beaucoup d’attention, car ils seront toujours derrière nous.

Ceux qui ont besoin d’offenser ou de blesser les autres pour se sentir bien n’y arriveront jamais, car les meilleures opportunités de la vie sont offertes aux personnes qui conservent la pureté dans leur cœur, même dans les moments les plus difficiles.

S’il y a une personne autour de vous qui vous blâme toujours, restreignez votre désir de vengeance car elle ne fera que saper votre énergie. Dites-vous que cette personne parle de vous parce qu’elle ne peut pas être comme vous, et plus elle raconte de ragots, plus elle s’éloigne de la croissance et d’une vie heureuse.

Les personnes qui vous dénigrent derrière vous sont exactement là où elles devraient être: derrière vous. Elles ne font que regarder leurs réalisations s’éloigner de plus en plus de la vie idéale.

Lorsque vous rencontrez l’une d’entre elles sur votre chemin, souriez et continuez en sachant qu’elle ne pourra jamais vous atteindre et vous blesser, car vous serez toujours en avance sur elle.

samedi 21 septembre 2019

Couple et Liberté


La liberté vraie exige responsabilité et courage

La légende Sioux sur les relations de couple : ensemble mais pas attaché-e-s
Une vieille légende raconte qu’un jeune couple d’indiens Sioux alla, un matin, rendre visite au chaman du village.
Ils vivaient près de Paha Sapa, les actuelles Collines noires, considérées comme sacrées pour ce peuple.
Le jeune était un guerrier courageux et dans son cœur habitaient aussi bien l’honorabilité que la noblesse.

Chez Nuage Haut, la jeune femme aux yeux bridés et à la longue chevelure, on retrouvait une grande détermination et, surtout, cet amour profond pour celui qui allait devenir son époux.
La raison pour laquelle ils avaient décider de rendre visite au chaman était très importante pour eux : ils avaient peur, peur que leur engagement, que cet amour dévot et ferme qu’ils se juraient désormais se rompe d’une quelconque façon.
Ils avaient également peur de mourir et de ne pas se retrouver dans l’au-delà.
Ils souhaitaient que le vieux sorcier leur donne un remède, un sortilège ou un sort pour que leur amour soit éternel.

Le vieux chaman les regarda un instant avec son visage aquilin et ridé par les ans.
Il fuma quelques pipes, fronça les sourcils, s’éclaircit la voix et, enfin, prit la main de la jeune femme :

Si tu veux garder cet être que tu aimes à tes côtés pendant longtemps, tu devras entreprendre un voyage.
Ce ne sera pas facile, je te préviens.

Tu grimperas en haut de cette colline que tu vois au fond et tu chasseras un faucon de tes propres mains, le plus fort et le plus beau que tu verras.
Tu devras ensuite le ramener vivant, ici même, le troisième jour après la pleine Lune.

Ensuite, le chaman se tourna vers le jeune guerrier.
Quant à toi, tu dois savoir que ta tâche sera aussi complexe et exigeante.
Tu dois aller au sommet de la plus haute montagne de notre région et chasser un aigle.

Le plus beau, le plus vigoureux, le plus sauvage. Tu devras ensuite le ramener ici, le même jour que ta bien-aimée.
La jeune femme sioux et son bien-aimé réussirent le défi proposé par le vieux chaman.
Elle avait attrapé un faucon et l’avais mis dans un sac en peau. Le jeune guerrier, quant à lui, portait son aigle. Le plus beau, le plus fort.
Lorsqu’ils arrivèrent devant le vieux sorcier, ils demandèrent quelle serait la prochaine étape : Sacrifier les oiseaux et nous baigner dans leur sang, peut-être ?
– Maintenant, vous devez faire ce que je vous dis : prenez les oiseaux et attachez-les par les pattes avec un lien en cuir. Ainsi, l’un sera attaché à l’autre et vice versa.
Ensuite, vous devrez les relâcher pour qu’ils volent en toute liberté.

Quand les deux jeunes réalisèrent ce qui avait été demandé, ils restèrent médusés et sans mots en voyant le résultat.
La seule chose que réussirent à faire les deux oiseaux lorsqu’ils essayèrent de voler fut de tomber encore et encore.
Frustrés et pleins de colère, ils commencèrent à se donner des coups de bec.
Le vieux chaman se rapprocha d’eux et les sépara.
Voici le sort que je vais vous donner : apprenez de ce que vous venez de voir.
Si vous vous attachez l’un à l’autre, et même si c’est avec amour, la seule chose que vous réussirez à faire sera de vous traîner, de vous faire du mal et d’être malheureux.
Si vous souhaitez que votre amour perdure, volez ensemble, très haut dans le ciel, mais ne vous attachez jamais l’un à l’autre.
Car le véritable amour unit mais n’emprisonne pas.

samedi 14 septembre 2019

L'AMour...


Il y a dans l'amour de grands secrets que les humains qui « font » l'amour tous les jours n'ont pas compris. 
Pourquoi ? Parce que pour eux l'amour, c'est prendre des positions, faire des gestes ... classiques, et éprouver quelques sensations. Bon, et après ils ronflent !
Mais en réalité que cherche un homme chez une femme ? 
Quand on le voit agir, bien sûr, il semble ne chercher que des formes bien matérielles, ( « bien en chair », comme vous dites) inutile de préciser lesquelles. 
Et c'est pourquoi, d'ailleurs, il n'est jamais satisfait. Il ne sait pas qu'en réalité ce qu'il cherche, ce n'est pas cette matière-là, mais une autre matière, fine, subtile, que la femme est seule à posséder et dont il a besoin. 
Mais le pauvre, il n'en trouve pas beaucoup, parce que lui-même ne sachant pas ce qu'il cherche chez la femme, et la femme ne sachant pas non plus qu'elle possède cette quintessence si précieuse, elle ne fait rien pour travailler sur elle et la lui donner. 
Quant à la femme, elle, ce qu'elle cherche dans l'homme, c'est la force, la force d'un esprit supérieur, mais ce qu'elle trouve le plus souvent chez lui, c'est la force brutale, la violence. 
Aucun des deux n'apportant donc à l'autre ce dont il a besoin, leurs échanges ne peuvent pas être idéals.
Tant que derrière ces baisers, ces embrassements, il n'y a pas la quintessence la plus pure de la Mère divine et la force la plus pure du Père céleste, les échanges ne peuvent pas être idéals. 
Et c'est ce qui se passe sans arrêt: deux animaux qui font des échanges. 
Mais quand il y a cette conscience, cette pensée, cet éveil, le désir de donner à l'énergie sexuelle une destination divine, tout devient sacré. 
Ce ne sont pas les processus eux-mêmes qui sont dégoûtants ou non, coupables ou non, c'est le contenu, c'est le but, c'est ce qu'il y a dans la tête de l'homme et de la femme.
OMRAAM MIKHAËL AÏVANHOV

samedi 7 septembre 2019

Toutes vos faces cachées

 
Accueillez, accueillez en vous ces nouvelles vibrations. Elles vous guettent.
Accueillez-les.
Les accueillir, qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ?
 
C'est être propre, avoir son Canal propre, être en relation avec sa véritable identité, être en accord avec soi, avec sa Vie, sa vérité.
Alors là vous pouvez accueillir en vous, au plus profond de vous cette vibration qui vient trouver refuge, qui vient apporter ce qu'elle a à apporter.
L'Essence que véhiculent les énergies actuelles est transformatrice.
Elle apporte La Lumière et L'Amour. Cet Amour que vous cherchez tant ailleurs qu'en vous.
Cette vibration  est le soutien que vous recevez, que vos cellules reçoivent, perçoivent et intègrent.
Plus vous serez en conscience, plus vous aurez de perceptions qui vont se dévoiler.
 
Chaque vibration visuelle, auditive, olfactive et autres, est une Ode à la Joie car ce qui vous parvient en ce moment est en alignement avec le plan Divin, et les Astres vous tendent leurs bras pour vous accompagner dans cette période où il va falloir jouer des coudes pour garder la tête haute.
Cette période est à jamais Nouvelle et à la fois Eternelle.
 
Vous vous glissez dans votre personnage et ce personnage est à facettes multiples.
Ce sont toutes ces facettes qu'il est approprié de mettre en Lumière.
Chaque facette étant une face cachée de vous, alors dans l'adversité et face à ce qui vient, affichez toutes vos faces cachées.
L'Energie Lumière vient vous montrer la beauté de chaque facette car, sans tous ces aspects c'est un Diamant qui ne peut briller de tout son éclat.
L'Energie du moment vous couvre et vous soutient dans tout processus d'évolution choisi consciemment ou inconsciemment.
Vous êtes un bijou qui vient briller de tout son éclat pour rayonner L'Amour qu'il véhicule.
 
Cet Amour est tout ce dont chacun a besoin.
Chacun de vous est précieux, alors toutes les pensées destructrices ne sont plus à même de pénétrer à l'intérieur de vous.
 
Vous vous enrichissez  de Nobles pensées, de doux mots d'Amour qui viennent chatouiller chacune de vos cellules.
Chacune de vos Vies passées reçoit cette réconciliation grâce à ce qui vient des Energies actuelles.
 
Gratitude à vous qui nous lisez.
Merci de votre évolution car si vous évoluez vous permettez à l'ensemble d'évoluer.