samedi 18 juillet 2020

L'avenir...



Traduction de quelques courts extraits du Satsang d'aujourd'hui de Swamiji...

"Je sais que ce qui est en train de se produire est Pralaya (la destruction/dissolution/anéantissement), ce que nous connaissions est littéralement en train de s'effondrer.
Je sais que tout cela va se produire, mais lorsque cela se produit réellement, même pour moi, ça va être trop.
Je veux sincèrement que vous pratiquiez tous le lâcher-prise de plus en plus, et en profondeur."
(...)
Si vous regardez les deux dernières années : toutes mes décisions, toutes mes formations pour les Kailayavasis, j'insistais continuellement sur le fait de travailler sur des jardins verticaux, sur l'agriculture, de produire tout ce dont nous avons besoin sur le campus, et j'insistais sur le fait que le gouvernement ne sera pas capable de fournir l'électricité. Ils n'étaient pas capables de comprendre.
Dans les 6 prochains mois, tous nos Kailayavasis devraient devenir autonomes, y compris pour l'électricité et l'eau. Utilisez l'énergie solaire et la collecte des eaux de pluie, et le jardinage vertical. Ces deux dernières années, j'ai insisté et j'ai travaillé sur ces infrastructures.
(...)
Les éco-systèmes spirituels autonomes sont préparés mentalement. Ils ont été préparés à vivre une vie de lâcher-prise, dans la joie et sans avoir de fatigue pandémique ou d'effondrement mental. Ils peuvent rester assis dans un endroit et dans la joie, faire du yoga, des pujas, méditer, faire tout leur travail à travers des plateformes digitales.
(...)
Vous comprendrez, je vous préparais tous à cette pralaya !
(...)
J'ai acheté des milliers de pots. Ils me demandaient : "Nous avons des hectares de terre où nous pouvons cultiver... Pourquoi ?" Maintenant, avec l'agriculture verticale, nous pouvons cultiver avec moins d'eau ! Sur la terre, nous produirons du riz. Les légumes pousseront dans des pots.
(...)
Et je repète ces mots : il y aura un temps pendant cette pralaya où l'argent ne vous procurera pas de nourriture. Nous aurons peut-être de l'argent, mais l'argent ne vous procurera pas de nourriture".
(...)
Les prédictions en cette année Sarvari sont : l'humanité toute entière va être affectée par des maladies. Les pluies vont manquer. Je ne dis pas qu'il n'y aura pas de pluies. Il y aura du chaos dans les pluies. Soudainement, elles apparaîtront en grande quantité et détruiront les cultures. Soudainement, elles n'apparaîtront pas et détruiront les cultures. Les cultures n'auront pas les rendements prévus.
Ca, c'est pralaya.

Traduit par Alice Bruyant

Aucun commentaire:

Publier un commentaire